Assainissement



Deux systèmes de traitement des eaux usées cohabitent à Vallangoujard.

Ces deux systèmes sont à présent gérés par le Sicteu (Syndicat Intercommunal pour la Collecte et le Traitement des Eaux Usées) dont le siège est en mairie de Nesles-la-Vallée.

1/ La Commune dispose d'un réseau d’assainissement collectif pour la collecte et le traitement des eaux usées. Ce réseau est raccordé par un grand collecteur (mis en service en août 2014) à la très moderne station d'épuration de Butry.
Ce réseau, conformément au schéma directeur d'assainissement, ne couvre qu'une partie des habitations.
La loi prescrit l'obligation de se raccorder au réseau collectif pour les propriétés desservies. Les bénéficiaires de ce service (raccordés ou non) doivent s'acquitter de taxes et redevances dès la mise en place du réseau communal.
La gestion de l’assainissement collectif est confiée à Veolia.

2/ Les habitations du reste du village doivent avoir un assainissement individuel (ou autonome)
. Cet assainissement autonome doit être conforme aux normes. Il revient au propriétaire de s'en assurer. Une opération de mise aux normes est en cours, avec une aide financière.

Le service d'assainissement fait l'objet de rapports annuels

- rapport du délégataire Veolia

- rapport sur le prix et la qualité du service

Vallangoujard demande à sortir du Sicteu et à intégrer le Siarp en vue d'une baisse du prix de l'eau

Le prix de l'eau est particulièrement élevé à Vallangoujard. Un article sur le prix de l'eau (notamment à Vallangoujard) avait été publié dans QUE CHOISIR de juin 2018. Les raisons de ce coût sont multiples : le réseau de la commune est en périphérie du Sicteu et, de ce fait, les distances sont longues (ce qui est un important facteur de surcoût) ; le terrain est irrégulier, obligeant à des relevages multiples ; les subventions sont moins élevées depuis quelques années... Le Sicteu avait aussi   été inéquitable dans la répartition des charges entre les communes. Ainsi, à la demande insistante des élus de Vallangoujard, le Sicteu a admis le caractère collectif du grand collecteur de Vallangoujard à Labbeville. La charge des emprunts correspondants est donc dorénavant répartie sur l’ensemble des communes du Sicteu. Les factures d’eau en sont d'ores et déjà un peu allégées. Ce qui devrait être un premier pas vers une harmonisation des tarifs.

Enfin, une des raisons du prix de l'eau sur l'ensemble du réseau est que la gestion des eaux usées est confiée à Veolia par le Sicteu. La commune s'est donc rapprochée du Syndicat intercommunal d'assainissement de la Région de Pontoise (Siarp). En juillet 2019, le Conseil municipal a demandé à quitter le Sicteu et à intégrer le SIARP. Mais la démarche n'est pas simple et rien n'est encore fait. Mais l'adhésion de Vallangoujard à ce syndicat serait, en soi, un facteur d'économie comme l'a bien montré une étude réalisée par la Communauté de communes. 

En septembre 2021, le retrait de la commune du Sicteu et sa prochaine adhésion au Siarp semblent devoir se confirmer. Le Siarp a confirmé son accord à l'adhésion de Vallangoujard. Le Sicteu a approuvé le 23 septembre les termes de l'accord de retrait de Vallangoujard. Les communes membres du Sicteu doivent approuver une à une cet accord. Si ces confirmations sont votées, Vallangoujard adhèrera au Siarp au 1er janvier 2022. Ce qui ouvrira la perspective d'une baisse progressive du prix de l'eau.

Rapport sur le retrait de Vallangoujard du Sicteu pour le délibération du comité du Sicteu le 23 septembre 2021 

Des aides pour les assainissements individuels

Les assainissements non collectifs doivent être mis en conformité. Le Sicteu subventionne sous certaines conditions le diagnostic et les travaux. 

Lingettes

Les lingettes ménagères doivent être jetées dans les ordures ménagères et non dans la cuvette des WC, même celles qui sont étiquetées biodégradables. Elles obstruent les pompes de relevage de l’assainissement collectif, ce qui génère des odeurs.