Travaux

La fibre optique

La Communauté de communes, le Département, la Région et l’État assurent le financement public du déploiement de la fibre optique qui permet à tous les foyers d’accéder au très haut débit.

Le patrimoine

La toiture de la mairie a été restaurée (2015). Suite à un effondrement partiel, avec l’aide de l’État, de la Région et du Parc, une consolidation du clocher de l’église a été réalisée en urgence (2017) et un diagnostic est en cours avant une importante restauration. Les statues de l’église ont été restaurées avec des subventions du Ministère de la culture, du Département et la Région (2019).

Les espaces publics

Divers aménagements améliorent les espaces publics : réhabilitation, rue de Pontoise, de la zone humide, du lavoir et de l’ancienne prison (2015), création d’un columbarium, bancs en divers endroits du village, aire de boules rue St-Omer…

Le réseau des chemins ruraux

Le Département, à la demande de la Commune, a refait la première partie du chemin de Ramponne (2017) qui s’inscrit dans la 1èreboucle du Vexin Auvers-Vallangoujard ouverte en juin 2015. Cet aménagement « dur » permet le passage de poussettes, vélos d’enfants, fauteuils roulants… 
De nouveaux cheminements viennent d’être créés (2018-2019) avec l’aide du Parc naturel entre la mairie et l’ancienne voie ferrée, avec un petit pont sur la rivière, et entre l’aire de jeux et la nouvelle mare près du Sausseron, rue de Pontoise.

La sécurisation des trottoirs

La priorité est de sécuriser les cheminements piétons en aménageant au moins un trottoir sur chaque voie. En mobilisant des financements du Département, deux importants aménagements ont été réalisés : rue de Labbeville de l’entrée du village à la rue St-Omer (2015 et 2019) ; rue de Marines de l’église jusqu’à la rue du Moulin (2017). Une autre importante opération est à l’étude, rue de Marines de la rue du Moulin à la sortie du village.

Le stationnement

Le manque de places aboutissait à de dangereux stationnements sur les trottoirs. Deux opérations ont organisé le stationnement rue de Labbeville (2015) et rue de Marines, avec la création de 19 places aux abords de la mairie (2017-2019).

La sécurité routière

Les opérations combinées d’élargissement des trottoirs et d’organisation du stationnement ont ralenti la circulation. Le radar pédagogique dans la descente de Pontoise a été remis en service.

L’entretien régulier des bâtiments scolaires

Avec l’aide du Département, la Commune assure l’entretien des bâtiments de l’école et de la cantine.

Le raccordement à la station d'assainissement de Butry-sur-Oise

Remplacer l’ancienne station d’épuration (située au début du chemin de Ramponne) devenait urgent et, en toute hypothèse, obligatoire avant d’étendre le réseau pour achever la mise en place du schéma directeur d’assainissement collectif. En partenariat avec Labbeville et le syndicat intercommunal pour la collecte et le traitement des eaux usées (Sicteu), la Commune (après une très longue et difficile négociation avec les partenaires et les financeurs) avait opté pour la suppression de la station communale (très polluante pour la rivière) et son remplacement par un raccordement à la station très performante de Butry-sur-Oise, solution offrant les meilleures garanties pour le Sausseron. Ce raccordement a été mis en service en Août 2014.

L’extension du réseau communal d'assainissement collectif

Le problème de la station réglé, la Commune pouvait répondre à la très forte demande d’une extension du réseau d’assainissement collectif à la Morteau, la rue de Labbeville, la rue du Moulin et la rue de Marines au-delà de la rue du Moulin. Un très gros chantier a été conduit pour réaliser cette extension (2016). Les raccordements des usagers ont bénéficié d’une subvention de l’Agence de l’eau.

Les économies d’énergie

Suite à un diagnostic énergétique, des travaux d’isolation ont été réalisés sur les bâtiments publics (mairie, foyer rural, école). La chaudière de la mairie a été remplacée. Les travaux engagés au Clos de l’école et à l’ancienne gare respectent les normes les plus exigeantes. Du chanvre projeté est utilisé au Clos de l’école ; le PNR profite du chantier pour organiser une formation à cette technique pour des entreprises et des artisans. Le chauffage du Clos de l’école sera réalisé avec une chaudière à granulés de bois.

La prévention des coulées de boue

Avec l’aide de la Région et du Département, divers travaux de prévention des coulées de boue ont été réalisés (mares, diguettes, fossés, buses, acquisition de parcelles, prairies) : en 2015 rue de Pontoise et à l’entrée de la rue du Sausseron, en 2018 à la Cavée (rue de Labbeville), en 2016 et 2019 Vallée St Martin (rue de Mézières).